transparent
logo des chinois de france
Tous droits réservés tous pays. Copies non autorisées Copyright © Copies not allowed / All rights are reserved
.
pic carte chine 
drapeau européen drapeau france- pages en francais drapeau us -pages us drapeau belge drapeau italie drapeau canadien drapeau japon drapeau arabie seoudite
drapeau chinois- pages en chinois drapeau et traduction dde l'accueil en anglais drapeau allemand - drapeau allemand drapeau espagne drapeau Pays-Bas drapeau brésilien drapeau finlande
drapeau portugais
carte des migrants en Chine
Chine, Diaspora chinoise, Chinois d'Europe, de France et de Paris e mail pour joindre le webmaster China, Chinese overseas, Chinese in Europe, France and in Paris drapeau nations unies - un.org
POPULATION, CARTES, CLIMAT, GEOGRAPHIE, VIDEOS, ECONOMIE, HISTOIRE ET CHIFFRES CLES SUR LA CHINE
demographie, culture, civilisation chinoise, économie Chine
Quelques sites dinformations Chinois
traduits en langue française >
News > Chinese sites in French
& others languages >
CEDRIC > Editions. Vos esssais, romans, BD, albums et projets peuvent être étudiés et édités. Contact
Actualité et vidéos

Jeux Olympiques
de Pékin 2008

Economie
chinoise

Chiffres clés
statistiques

Information
touristique
Boutique CD
DVD Livres
Extraits livre
Forme Olympique
Publicité
Liens site

CEDRIC conférence
études séminaires

CEDRIC > Consulting. Vos études, publicités, séminaires, formations, missions : Chine - Chinois. Contact




LA CHINE
(RPC)

République Populaire de Chine


Présentation de la Chine en quelques grandes lignes
: population en Chine, culture civilisation chinoise, économie, culture, société et politique chinoise

Pays : République Populaire de Chine : crée le le Premier Octobre 1949
Président Chinois : Hu Jintao
Hymne national : La Marche des volontaires
Superficie : 9, 6 millions de Km2
Population : 1,3 milliard d'habitants
Langue : La langue officielle de la Chine est le Chinois Mandarin (Putonghua).
C'est aussi l'une des cinq langues de travail des Nations Unies.
La plupart des 55 ethnies minoritaires de la Chine possèdent leurs propres langues.

Monnaie : Yuan (RMB) La monnaie chinoise est RMB et signifie "Monnaie du Peuple". L'unité du Renmibi se nomme le Yuan. On compte 10 jiao (ou mao) dans un yuan et 10 fen dans un jiao.

Capitale : Beijing (Pékin)
Les organes de l'Etat : L'Assemblée populaire nationale de Chine, Le Conseil des Affaires d'Etat, La Commission militaire centrale, La Cour populaire suprême, Le Parquet populaire suprême
Constitution : La Constitution de la République populaire de Chine
Forces armées : L'Armée populaire de Libération de Chine
Parti au pouvoir : Le Parti Communiste Chinois
Congés fériés officiels : Jour de l'An : le 1er Janvier / Fête traditionnelle du Printemps : Premier jour de l'année du calendrier lunaire chinois (Janvier ou Février). La date exacte varie selon le calendrier lunaire. / Journée des Travailleurs : le 1er Mai / Fête nationale : le 1er Octobre
Villes principales : Shanghai, Tianjin, Shenyang, Wuhan, Guangzhou avec 45 villes de plus de 1 million d'habitants et 20 métropoles de plus de 5 millions d'abitants.

Régions administratives : En République populaire de Chine, la division administrative du pays est divisé en provinces, régions autonomes et municipalités relevant directement de l’autorité centrale. Les provinces et les régions autonomes sont divisées en départements autonomes, en districts, en districts autonomes et en municipalités. Les districts, districts autonomes et municipalités sont divisés en cantons ; cantons peuplés d’ethnies minoritaires et de bourgs. Les régions, les départements et les districts autonomes exercent tous l’autonomie ethnique. L'État établit, en cas de besoin, des régions administratives spéciales. La division administrative comprend : 4 municipalités relevant de l’autorité centrale, 23 provinces, 5 régions autonomes et 2 régions administratives spéciales.


Constitution : 23 provinces, 5 régions autonomes, 4 municipalités et 2 régions administratives spéciales
5 régions autonomes : Guangxi, Mongolie-intérieure, Ningxia, Tibet, Xinjiang
2 régions administratives spéciales : Hongkong, Macao
4 Zones Municipales : Beijing, Shanghai, Tianjin, Chongqing

Au nord-est :
Heilongjiang, Jilin, Liaoning

Au nord : Hebei, Shanxi, Mongolie Intérieure

Au nord-ouest : Xinjiang, Qinhai, Gansu, Shaanxi

A l’est : Shandong, Jiangxu, Anhui, Zhejiang, Jiangxi, Fujian

Au sud - ouest : Guizhou,
Sichuan, Yunnan, Tibet

Au centre-sud : Henan, Hubei, Hunan, Guangdong, Guangxi, Hainan

Les villes-provinces : Pékin, Tianjin, Shanghai, Chongqing
 
(1) Objets de conflits historiques et politiques non résolus, la plus grande île au Sud, Tawain, est revendiquée par Pékin comme faisant partie de son territoire (36 000 km2), ce qui est contesté par "Tawain" qui dispose de ses propres institutions politiques.

L'ECONOMIE

L'essor économique et la croissance de la Chine vont changer la planète. Serons - nous prêts pour échanger avec la première puissance économique mondiale dans 20 ans ? La Chine est aujourd'hui le 3 ème pays le plus grand au monde comptabilisant 1, 3 milliard de Chinois. Nous vous proposons un voyage dans une société et une économie qui vont changer le monde : le boom de son économie, la fièvre des Jeux olympiques, l'éveil des multinationales chinoises, les investissements étrangers, des Chinois d'Outre - Mer.
Un nouvel Eldorado ! Sommes-nous prêts pour investir, échanger et connaître le pays de la démesure ?

LA NOUVELLE CHINE : DES CHIFFRES CLEFS SUR L'ECONOMIE CHINOISE

Un habitant sur cinq de la planète est un Chinois.
La Chine compte plus de 20 mérroples de plus de 5 millions d'habitants.
Avec 752 millions de Chinois actifs, la Chine est un réservoir de main-d'oeuvre inépuisable.
Les étrangers investissent en Chine 1 milliard de dollars par semaine.
La Chine, c'est bientôt le 3 ème distributeur ùmondial d'automobiles.
Le revenu actuel par habitant est de 1090 dollars (100e rang mondial) mais augmente très vite
Un portable sur 3 vendus dans le monde viennent de Chine.
10 300 km d'autoroute ont été mis en service en 2 ans.
300 000 Chinois ont un patrimoine dépassant 1 million de dollars, hors l'immobilier.
La Chine : 651 stations de TV et 1000 stations de radio. C'est l
e 2e marché derrière les Etats-Unis.
La marque Bentley a vendu 70 voitures en 2003, dont 19 limousines, les plus chères.
Une nouvelle centrale électrique est crée chaque semaine.
Le coût horaire d'un ouvrier du textile est de 15.10 dollars aux Etats-Unis,
22 fois plus élevé qu'en Chine (0,7 dollar de l'heure)
. (source : www.lematin.ch)

PRESENTATION >>>>>>>> VOIR AUSSI L'ARTICLE SUR LA NOUVELLE CHINE (LIEN) <<<<<<<<<<<<<
La Chine est le troisième plus grand pays du monde avec ses 15 000 km de frontière continentale. Elle est bordée par 14 pays : la Corée du Nord, la Russie, la Mongolie, l'Afghanistan, le Pakistan, l'Inde, le Népal, la Bhoutan, le Tadjikistan, le Laos, le Viêt-nam, la Birmanie, le Kirghizistan et le Kazakhstan. Elle a une façade maritime de 11 000 kilomètres. Tawain est considérée comme une province et, en 1999, Macao est devenue une nouvelle région administrative. Beijing est la capitale de ce pays en plus d'être le centre culturel et politique. La Chine a une hydrographie remarquable, elle est bordée de plusieurs fleuves importants dont le Yangzi et le Huang He. Le Yangzi prend sa source sur le versant sud-ouest du Qinghai. Il comprend un barrage, une centrale hydroélectrique et deux écluses qui facilitent le passage des bateaux. Il a pour autre nom le Yang Tsé Kiang ou Fleuve bleu. Le Yangzi est le fleuve le plus long avec 6300 km. Il occupe le cinquième de la largeur de la Chine et il change de nom quatre fois. Les principaux fleuves coulent naturellement d'ouest en est, car le relief de ce pays est très montagneux à l'ouest et prend de l'altitude en se dirigeant vers l'est. Pour faciliter la circulation nord-sud, il a fallu que les Chinois construisent tout un réseau de canaux, dont le fleuron est le Grand Canal, qui s'étend sur 1700 km entre Beijing et Hangzhou.
 
COURS D'EAU

La Chine compte 50 000 cours d'eau couvrant chacun un bassin de plus de 100 km2. La plupart d'entre eux coulent de l'ouest vers l'est et se jettent dans océan pacifique. Les principaux fleuves sont le Yangtze (Changjiang), le Fleuve Jaune (Huanghe), le Heilongjiang, la Rivière des Perles, le Liaohe, le Haihe, le Qiangtangjiang et le Lancangjiang. Le Yangtze, avec ses 6 300 km, et le plus long fleuve de chine. Le deuxième plus long est le fleuve Jaune, avec 5 464 km


CLIMAT

La différence climatique est marquée entre le Nord et le Sud, l'Est et l'Ouest. Les Chinois divisent leur pays en 6 grands secteurs (tempéré froid, tempéré tiède, tempéré, subtropical, tropical et équatorial) et en 4 zones de pluviométrie humide, semi-humide, semi-aride et aride). Ces éléments font apparaître 18 régions climatiques. La Chine est composée de grands sommets : l'Himalaya, le K2, l'Everest et le Malaku avec des paysages de plateaux et de hautes montagnes. Les deux tiers du pays sont des montagnes. Le pays : 33% de régions montagneuses, 26% de hauts plateaux, 16% de collines et 12% de plaines. On peut y voir les plus hautes montagnes ainsi que les plus profondes vallées du monde. Plan géomorphologique, la Chine est divisée en 3 plateaux résultant de la collision entre la plaque eurasiatique et celle qui supporte l'Inde. Ce phénomène a commencé il y a 45 millions d'années et continue encore aujourd'hui, responsable des séismes.

La Chine se situe surtout dans la zone de climat nordique tempère et est touchée chaque année par les moussons. Des mois de septembre/octobre jusqu'à mars/avril de l'année suivante, le vent de la mousson souffle de la Sibérie et du plateau mongol vers la Chine et sa force décroît à mesure qu'il se dirige vers le sud, laissant un hivers sec et froid dans le pays et une différence de 40 degrés centigrades entre les températures du nord et du sud.
La température en Chine en hivers est de 5 à 18 degrés centigrade de moins que la température d'autres pays situés à la même latitude. Le vent de la mousson souffle vers la Chine à partir de l'océan apportant avec lui courants chauds et humides. Les diverses régions de la Chine se distinguent par d'importantes différences climatiques, en raison du territoire étendue que couvre le pays et de sa topographie complexe.

Le nord de la province du Heilongjiang, dans le nord-est de la Chine, ne connaît pas d'été. L'ile de Hainan a un long été mais pas d'hiver. La vallée de la Rivière Huaihe connaît quatre saisons distinctes. La partie occidentale du plateau Qinghai-Tibet est recouvert de neige : une l'année longue. La partie sud du plateau du Yunnan-Guizhou connaît le printemps. Les régions du nord -ouest connaissent des chutes importantes de température en une même journée. Les précipitations annuelles varient aussi beaucoup d'une région à l'autre. Elles peuvent atteindre 1 500 mm le long de la côte du sud-est. La quantité de précipitations diminue toutefois vers l'intérieur des terres et atteint moins de 50 mm dans le nord-ouest de la Chine.


LA CULTURE CHINOISE

La Chine est l'une des quatre plus anciennes civilisations du monde et possède une histoire écrite de 4 000 ans. Vu l'extraordinaire richesse de la culture traditionnelle chinoise, nous ne pouvons qu'en évoquer ici succinctement les aspects les plus notoires. L'histoire artistique de la Chine remonte à des millénaires. C'est le cas en particulier de la poterie qui date de plus de 8 000 ans. Elle atteignit son apogée sous la dynastie Song : on produisit alors de la véritable porcelaine à base de kaolin, blanche, fine, presque transparente. La porcelaine "blanc et bleu" apparut probablement sous les Yuan, tandis que la dynastie Qing est l'âge de la véritable porcelaine peinte décorée de paysages délicats, d'oiseaux et de fleurs.Le coulage du bronze remonte quant à lui à la dynastie Xia, il y a 5 000 ans. Le jade, paré de pouvoirs magiques et révéré en Chine depuis l'ère néolithique, revêt toutes les teintes et toutes les nuances ; c'est sous son aspect blanc qu'il a le plus de valeur. Les objets funéraires en argile remontent au moins au Xe siècle av. J.-C. Certains d'entre eux témoigneront par la suite de l'importance des liens commerciaux avec l'Occident et de la vie cosmopolite de l'époque. La Chine possède une très riche tradition littéraire, mais l'essentiel de cet héritage, en particulier la poésie, est intraduisible.

L'architecture traditionnelle (représentée par les structures impériales de Beijing) obéit à certains principes uniformes : toit vert ou jaune, orné de divinités et de symboles de chance (carpes ou dragons) ; lions de pierre à l'entrée ; petite cour intérieure où un grand vase recueille l'encens et les papiers d'offrande ; couleurs dominantes de rouge, d'or, de jaune et de vert... Le cinéma a connu de nombreuses années d'ostracisme : on jugeait les films inadaptés au public chinois. Grâce à l'impact des prix internationaux, des oeuvres comme celles de Zhang Yimou sont désormais projetées, et Shanghai a organisé en 1993 le 1er festival international du film. Le théâtre contemporain, dont le plus célèbre représentant est l'opéra de Pékin, est l'héritier de 900 ans d'histoire. Il offre un spectacle varié alliant acrobatie, arts martiaux, poésie et danse stylisée. Les 4 rôles principaux sont la femme, l'homme, le "visage peint" (dieux et guerriers) et le bouffon. La calligraphie était traditionnellement considérée comme la forme suprême de l'art plastique ; un mauvais calligraphe ne pouvait espérer réussir son examen de fonctionnaire. On qualifie les outils de base (papier, encre, pierres à encre et pinceau) de "4 trésors des études du lettré".

La Chine est riche de multiples vestiges culturels et de sites historiques. C'est en Chine que sont inventés la boussole, la poudre à canon, qu'on a mis au point les procédés de fabrication du papiers et l'imprimerie. La Grande Muraille, le Grand Canal et le système d'irrigation de Karez sont les trois grands projets bâtis il y a 2000 ans. Ils sont devenus avec le temps les symboles de la riche culture de la nation chinoise. La Chine traversa les sociétés primitives, esclavagistes, féodales, semi-féodales et semi-coloniales, pour entrer finalement dans le socialisme, et maintenant dans une économie marchande libérale mais en conservant le socle de la structure politique crée le 1er octobre 1949.

L'envol économique de la Chine permettra sans doute de faire évoluer la Chine vers un système politique plus ouvert avec une démocratie qui est revendiquée dans les zones les plus riches et autonomes. "Sauver la face", équivalent du "statut" ou de la "dignité personnelle", est capital. En cas de différend, préférez toujours le compromis, et souriez avec insistance. Les dialectes chinois divergent grandement les uns des autres, tout en présentant certains points communs. Le mandarin est la langue la plus utile, car il est compris de la majorité des habitants. Ceux qui désirent l'apprendre devront maîtriser 4 tons et 56 000 caractères. Rassurez-vous, beaucoup sont archaïques et 8 000 devraient suffire. Tous les dialectes chinois emploient le même système d'écriture, quoique le cantonnais emploie quelque 3 000 caractères spéciaux.

QUELQUES MOTS EN CHINOIS

bonjour : ni hao
au revoir : zàijiàn
merci : xièxie
je vous en prie : bukeqi
je m'appelle... : wo xing...
comment vous appelez-vous ? : nin gui xing ?
France : Faguo
je ne comprends pas : wo tingbudong
passeport : huzhào
toilettes : cèsuo
changer de l'argent : huàn qian
chambre standard : biaozhun fangjian
téléphone : diànhuà
demain : mingtian
je veux aller à... : wo yào qu...
acheter un billet : mai piào

ALIMENTATION

La Chine a une grande tradition culinaire, une grande cuisine et des milliers de plats dont certains sont réservés aux cérémonies. Tout ce qui est comestible peut arriver dans une assiette chinoise, d'où un très vaste éventail culinaire. Proverbe cantonnais : "tout ce qui a quatre pattes et n'est pas une table, nous le mangeons", quoique pangolins, cervelles de singe crue et autres pattes d'ours, trop chers, ne figurent que rarement au menu.
Il existe quatre variantes régionales : celle de Beijing et du Shandong fait la part plus belle aux nouilles cuites à la vapeur qu'au riz et a pour spécialités le canard laqué et le poulet du mendiant, enveloppé dans des feuilles de lotus et cuit toute une journée sur des braises ; la variante cantonnaise et de Chaozhou privilégie la cuisson à la vapeur, les préparations bouillies ou sautées et compte parmi ses spécialités les dim-sum, les oeufs de mille ans (oeufs trempés dans de l'urine de cheval), la soupe de serpent, le ragoût de chien, le rat ou le hibou ; la cuisine de Chine orientale se spécialise dans les travers de porc, les fruits de mer et les soupes ; enfin, la cuisine du Sichuan compterait plus de 4 000 plats, au nombre desquels le gonbao jiding, poulet frit aux cacahuètes et au piment, le mapo doufu, viande de porc au yaourt de soja et aux oignons, le guoba roupian, riz soufflé servi avec de la viande de porc servie dans son jus de cuisson.

RELIGIONS

Plusieurs religions sont pratiquées en Chine, à savoir le bouddhisme, le taoisme, l'islam, le catholicisme, le protestantisme, les trois premières étant les plus répandues en Chine. Divers groupes ethniques pratiquent différentes religions. Les Hui pratiquent l'islam. Les Tibétains pratiquent le bouddhisme et le lamaisme. Les Miao, Yao et Yi sont catholiques. Des membres de la majorité Han suivent les préceptes du bouddhisme, du christianisme et du taoisme.La religion a été influencée par trois grands courants de pensée : taoïsme, confucianisme et bouddhisme, tous trois inextricablement liés au sein de la religion populaire, qui intègre également d'anciennes croyances animistes. On dit du taoïsme, né au VIIe siècle av. J.-C., qu'il est la seule religion véritablement chinoise. On ne sait rien de son fondateur, Lao-Tseu - ni même s'il a réellement existé.

Le coeur du taoïsme est le concept du dao, ou Voie, principe de l'univers, qu'on ne peut appréhender qu'à travers une recherche mystique. En Chine, il ne faut pas oublier le temple de Confucius, un majestueux ensemble de bâtiments sur le plan de la beauté et de la taille. Il a des toits qui reflètent les plus belles réussites artistiques de l'architecture chinoise. Aussi nous y retrouvons la Cité interdite qui a été bâtie en 1407 par le premier empereur Yong-lo. Dans cette cité interdite, 23 empereurs ont gouverné la Chine et elle s'étend sur 720 km carrés. Autrefois, cette cité était considérée comme étant le centre de l'univers. En Chine, il ne faut pas oublier la Grande Muraille, construction que tout le monde connaît.

Le confucianisme, fondé par Confucius à la même période, est plus une philosophie qu'une religion. Il définit des codes de conduite et des modèles de soumission, met l'accent sur la famille, la piété filiale et le culte des ancêtres. En Chine prédomine l'école mahayana du bouddhisme, ou Grand Véhicule ; elle regorge de cieux, d'enfers et de descriptions du nirvana. Les aspects du Bouddha sont multiples et les temples remplis d'images de dieux et d'intercesseurs.

Au Tibet, au Sichuan et au Yunnan prédomine en revanche le bouddhisme tantrique, ou rajrayana, forme beaucoup plus mystique accordant une grande place aux postures rituelles, rites secrets d'initiation et mantras (formules sacrées). Quant à l'astrologie, elle s'intègre dans les croyances religieuses. Le régime actuel continue de professer l'athéisme : seuls les athées peuvent devenir membres du Parti. La religion a beaucoup souffert de la Révolution culturelle, durant laquelle les temples ont été détruits et les moines éliminés ou condamnés aux travaux des champs. D'autres religions sont présentes notamment pour les musulmans et les chrétiens Chinois.

DEMOGRAPHIE

Avec 1, 3 milliards d'habitants, la démographie de la Chine se démarque de tous les pays du monde avec une population qui occupe le cinquième de la population mondiale. C'est le facteur dominant de la construction économique du pays. Elle est composée à 94% de Chinois Han mais elle comporte aussi 56 minorités nationales dont les Zhuang, les Hui, les Ouïgours, les Yi, les Miao, les Mandchous, les Tibétains et les Mongols. La population est très jeune car l'âge médian n'est que de 24 ans. Aujourd'hui la croissance démographique est sérieusement ralentie par la politique qui exige un seul enfant par famille ainsi que le recul de l'âge du mariage. La langue officielle est le mandarin. D'autres langues sont parlées mais elles sont beaucoup moins importantes.

  La Population et Sa Composition

Les données dans cette table excluent la population de Hong-Kong SAR, Macao SAR et La province de Taiwan)
Source : Bureau National de la Statistique Chinoise

 
 
Par sexe
Par résidence
Année
Population
totale
Mâle
Femme
Urbain
Rural
(fin d'année)
Population
%
Population
%
Population
%
Population
%
1978
96259
49567
51.49
46692
48.51
17245
17.92
79014
82.08
1980
98705
50785
51.45
47920
48.55
19140
19.39
79565
80.61
1985
105851
54725
51.70
51126
48.30
25094
23.71
80757
76.29
1989
112704
58099
51.55
54605
48.45
29540
26.21
83164
73.79
1990
114333
58904
51.52
55429
48.48
30195
26.41
84138
73.59
1991
115823
59466
51.34
56357
48.66
31203
26.94
84620
73.06
1992
117171
59811
51.05
57360
48.95
32175
27.46
84996
72.54
1993
118517
60472
51.02
58045
48.98
33173
27.99
85344
72.01
1994
119850
61246
51.10
58604
48.90
34169
28.51
85681
71.49
1995
121121
61808
51.03
59313
48.97
35174
29.04
85947
70.96
1996
122389
62200
50.82
60189
49.18
37304
30.48
85085
69.52
1997
123626
63131
51.07
60495
48.93
39449
31.91
84177
68.09
1998
124761
63940
51.25
60821
48.75
41608
33.35
83153
66.65
1999
125786
64692
51.43
61094
48.57
43748
34.78
82038
65.22
2000
126743
65437
51.63
61306
48.37
45906
36.22
80837
63.78
2001
127627
65672
51.46
61955
48.54
48064
37.66
79563
62.34
2002
128453
66115
51.47
62338
48.53
50212
39.09
78241
60.91
2003
129227
66556
51.50
62671
48.50
52376
40.53
76851
59.47
2004
129988
66976
51.52
63012
48.48
54283
41.76
75705
58.24
2005
130756
67375
51.53
63381
48.47
56212
42.99
74544
57.01

Population par Résidence Urbaine et Rurale et Région (2005)
Source : Bureau National de la Statistique Chinoise
Les données dans cette table sont obtenues de sur les principaux chiffres d'Enquête par sondage de Population de 1 % en 2005.
( 10 000 personnes)

Région
Population Totale
( Au 1er novembre 2005)
Population Urbaine
Population Rurale
Population
%
Population
%
Total National
130628
56157
42.99
74471
57.01
Beijing
1536
1284
83.62
252
16.38
Tianjin
1043
783
75.11
259
24.89
Hebei
6844
2580
37.69
4264
62.31
Shanxi
3352
1411
42.11
1940
57.89
La Mongolie Intérieure
2386
1126
47.20
1260
52.80
Liaoning
4220
2477
58.70
1743
41.30
Jilin
2715
1426
52.52
1289
47.48
Heilongjiang
3818
2027
53.10
1791
46.90
Shanghai
1778
1584
89.09
194
10.91
Jiangsu
7468
3742
50.11
3726
49.89
Zhejiang
4894
2742
56.02
2152
43.98
Anhui
6114
2170
35.50
3944
64.50
Fujian
3532
1671
47.30
1861
52.70
Jiangxi
4307
1593
37.00
2713
63.00
Shandong
9239
4158
45.00
5081
55.00
Henan
9371
2872
30.65
6499
69.35
Hubei
5707
2465
43.20
3242
56.80
Hunan
6320
2338
37.00
3982
63.00
Guangdong
9185
5573
60.68
3612
39.32
Guangxi
4655
1565
33.62
3090
66.38
Hainan
826
373
45.20
453
54.80
Chongqing
2797
1264
45.20
1533
54.80
Sichuan
8208
2709
33.00
5499
67.00
Guizhou
3725
1001
26.87
2724
73.13
Yunnan
4442
1311
29.50
3132
70.50
Le Tibet
276
74
26.65
202
73.35
Shaanxi
3718
1384
37.23
2334
62.77
Gansu
2592
778
30.02
1814
69.98
Qinghai
543
213
39.25
330
60.75
Ningxia
595
252
42.28
343
57.72
Xinjiang
2008
746
37.15
1262
62.85

ETHNIES


La République populaire de Chine est un pays unifié et multi-ethnique qui abrite 56 ethnies telles que les Han qui composent plus de 91,02% du total de la population et les 55 autres qui en représentent 8,98%, à savoir Mongol, Zhuang, Hui, Ouigoure, Yi, Miao, Mandchou, Tibetain, Tujia, Bouyi, Coreen, Dong, Yao, Bai, Hani, Kazak, Dai, Li, Lisu, She, Lahu, Va, Sui, Dongxiang, Naxi, Tu, Kirghiz, Qiang,Daur, Jingpo, Mulam, Xibe, Salar, Blang, Gelo, Maonan, Tadjik, Primi, Nu,Achang, Ewenkis, Jino, Ouzbek, Gin, De'ang, Yugur, Bonan, Monba, Drung, Oroqen,Tatar, Russe, Lhoba, Gaoshan et Hezhe. Toutes les ethnies sont égales selon la loi chinoise.

EVOLUTION DE LA PRODUCTION INDUSTRIELLE EN CHINE
Source : Bureau National de la Statistique Chinoise

Produits Unité 1978 1990 2000 2004 2005
Charbon brut Million de tonnes
618
1080
1299
1992
2190
Pétrole brut Million de tonnes
104,05
138,31
163
175,87
180,84
Electricité Milliard de kwh
256,6
621,2
1355,6
2203,3
2474,7
Acier brut Million de tonnes
31,78
66,35
128,5
282,91
352,39
Ciment Million de tonnes
65,24
209,71
597
966,82
1064
Automobiles Millier
149,1
514
2070
5091
5704,9
Climatiseurs Millier
0,2
24,1
18267
63903
67646
Téléviseurs couleurs Millier
3,8
10330,4
39360
74318
82832
Fibres synthétiques Million de tonnes
284,6
1654,2
6940
16998
16181,8
Filé de coton Million de tonnes
2,382
4,626
6,57
12,193
14,4
Tissus Million de tonnes
11,03
18,88
27,7
48,21
47
Sucre Million de tonnes
2,27
5,82
7
10,34
9,03
Acide Sulfurique Million de tonnes
6,61
11,97
24,27
39,29
45,29
Engrais chimiques Million de tonnes
8,693
18,797
31,86
48,048
52,197
Ethylène Million de tonnes
380
1572
4700
6299
7555
Circuits intégrés Milliard
0,03
0,11
5,88
23,55
26,58
Centraux téléphoniques programmés Million de lignes
71,36
76,252
77,209
Téléphones mobiles Million
52,479
237,516
303,542
Micro-ordinateurs Million
0,082
6,72
59,749
80,838

CROISSANCE DU PIB -Produit Intérieur Brut - en milliards de yuans
Source : Bureau National de la Statistique Chinoise

1978
364,5
1990
1866,8
2000
9921,5
2004
15987,8
2005
18232,1

PRODUIT REGIONAL BRUT (100 millions d'yuan)
Source : Bureau National de la Statistique Chinoise

Region
2001
2002
2003
2004
2005
Beijing
3710,52
4330,4
5023,77
6060,28
6886,31
Tianjin
1919,09
2150,76337
2578,03011
3110,97
3697,62
Hebei
5516,76
6018,28
6921,29
8477,63
10096,11
Shanxi
2029,53
2324,8
2855,23
3571,37
4179,52
Inner Mongolia
1713,81
1940,94
2388,38
3041,07
3895,55349
Liaoning
5033,08
5458,22
6002,54
6672
8009,01261
Jilin
2120,35
2348,54
2662,08
3122,01
3620,27
Heilongjiang
3390,13
3637,2
4057,4
4750,6
5511,5
Shanghai
5210,12
5741,03
6694,23
8072,83
9154,18
Jiangsu
9456,84
10606,85
12442,87
15003,6
18305,6649
Zhejiang
6898,33884
8003,66999
9705,02185
11648,7
13437,8521
Anhui
3246,71456
3519,71951
3923,10472
4759,31574
5375,11969
Fujian
4072,85
4467,55
4983,67
5763,35
6568,93
Jiangxi
2175,68
2450,48
2807,41
3456,7
4056,76
Shandong
9195,036
10275,4957
12078,1481
15021,843
18516,8734
Henan
5533,01
6035,48
6867,7
8553,79
10587,42
Hubei
3880,53
4212,82
4757,45
5633,24
6520,14
Hunan
3831,9
4151,54
4659,99
5641,94
6511,34
Guangdong
12039,2536
13502,4249
15844,6351
18864,62
22366,5427
Guangxi
2279,34
2523,73
2821,11
3433,5
4075,74871
Hainan
558,413661
621,974023
693,198885
798,9
894,573388
Chongqing
1765,68
1990,01
2272,82
2692,81
3070,49
Sichuan
4293,49105
4725,0134
5333,093
6379,6304
7385,11466
Guizhou
1133,27
1243,43
1426,34
1677,8
1979,06
Yunnan
2138,31
2312,82
2556,02
3081,91
3472,89
Tibet
146,035161
166,558253
189,092685
220,3449
251,21
Shaanxi
2010,62
2253,39
2587,72
3175,58
3675,66
Gansu
1125,37278
1232,0302
1399,83439
1688,49089
1933,98
Qinghai
300,13
340,65
390,2
466,1
543,32
Ningxia
337,444672
377,155195
445,360018
537,16
606,0951
Xinjiang
1491,6
1612,65
1886,35
2209,09
2604,19

Produit intérieur brut et Taux de croissance  dans le monde
Sources : Fonds monétaire international Base de données.

Pays Ou Région PIB de 2005 ( Monnaie nationale 100 millions) Taux de croissance de PRODUIT INTÉRIEUR BRUT au cours de l'Année Précédente (%)
    2001 2002 2003 2004 2005
Monde
 
2.6
3.1
4.1
5.3
4.8
La Chine
183085
8.3
9.1
10.0
10.1
10.2
Le Bangladesh
39133
4.8
4.8
5.8
5.9
5.8
L'Inde
341953
4.1
4.2
7.2
8.1
8.3
L'Indonésie
26786641
3.8
4.4
4.7
5.1
5.6
L'Iran
17686654
3.7
7.5
6.7
5.6
5.9
Israël
5540
-0.3
-1.2
1.7
4.4
5.2
Le Japon
5029054
0.4
0.1
1.8
2.3
2.7
Le Kazakhstan
74530
13.5
9.8
9.3
9.6
9.4
La Corée, Rep.
8121966
3.8
7.0
3.1
4.6
4.0
La Malaisie
4945
0.3
4.4
5.4
7.1
5.3
La Mongolie
22665
1.0
4.0
5.6
10.7
6.2
Myanmar
102300
11.3
12.0
13.8
3.0
5.0
Le Pakistan
70556
2.5
4.1
5.7
7.1
7.0
Des Philippines
53793
1.8
4.4
4.5
6.0
5.1
Singapour
1944
-2.3
4.0
2.9
8.7
6.4
Le Sri Lanka
23637
-1.5
4.0
6.0
5.4
5.9
La Thaïlande
69243
2.2
5.3
7.0
6.2
4.4
La Turquie
4872
-7.5
7.9
5.8
8.9
7.4
Le Viêt-Nam
8068549
6.9
7.1
7.3
7.7
7.5
L'Egypte
5580
3.5
3.2
3.1
4.1
5.0
La Nigeria
129896
3.1
1.5
10.7
6.0
6.9
L'Afrique du Sud
15233
2.7
3.7
3.0
4.5
4.9
Le Canada
13687
1.8
3.1
2.0
2.9
2.9
Le Mexique
83743
¡¡
0.8
1.4
4.2
3.0
Des Etats-Unis
124857
0.8
1.6
2.7
4.2
3.5
L'Argentine
5323
-4.4
-10.9
8.8
9.0
9.2
Le Brésil
19303
1.3
1.9
0.5
4.9
2.3
Le Venezuela
2805307
3.4
-8.9
-7.7
17.9
9.3
Belorussia
636789
4.7
5.0
7.0
11.4
9.2
La Bulgarie
419
4.1
4.9
4.5
5.7
5.5
La république tchèque
29507
2.6
1.5
3.2
4.7
6.0
La France
16904
2.1
1.3
0.9
2.1
1.4
L'Allemagne
22455
1.2
0.1
-0.2
1.6
0.9
L'Italie
14177
1.8
0.3
0.1
0.9
0.1
Des Pays-Bas
5019
1.4
0.1
-0.1
1.7
1.1
La Pologne
9722
1.1
1.4
3.8
5.3
3.2
La Roumanie
2872
5.7
5.1
5.2
8.4
4.1
La Fédération de Russie
216650
5.1
4.7
7.3
7.2
6.4
L'Espagne
9043
3.5
2.7
3.0
3.1
3.4
L'Ukraine
4185
9.2
5.2
9.6
12.1
2.6
Le Royaume-Uni
12093
2.2
2.0
2.5
3.1
1.8
L'Australie
9269
2.2
4.1
3.1
3.6
2.5
La Nouvelle-Zélande
1541
3.0
4.8
3.4
4.4
2.2

CROISSANCE DES PRINCIPAUX PRODUITS AGRICOLES (en milliers de tonnes)
Source : Bureau National de la Statistique Chinoise

Produits 1978 1990 2000 2004 2005
Céréales
304770
446240
462180
469470
484020
Coton
2167
4508
4417
6324
5714
Oléagineux
5218
16132
29548
30659
30771
Canne à sucre
21116
16132
29548
30659
30771
Betterave
2702
14525
8073
5857
7881
Tabac
1052
2259
2238
2163
2435
Thé
268
540
683
835
935
Fruits
6570
18744
62251
153409
161201
Viande de porc, de boeuf et mouton
8563
25135
61254
72448
77431
Produits aquatiques
4654
12370
42785
49018
51061

EVOLUTION DU COMMERCE EXTERIEUR (en milliards de dollars)
Source : Bureau National de la Statistique Chinoise

 
1978
1990
2000
2004
2005
Importations
10,89
53,35
225,09
561,23
659,95
Exportations
9,75
62,09
249,2
593,32
761,95
Import-export
20,64
115,44
474,29
1154,55
1421,90

Selon des statistiques publiées par l'Administration générale des Douanes de Chine, l'excédent commercial chinois a progressé jusqu'à un record de 262,2 milliards de dollars en 2007, en croissance de 47,7 % sur un an.

Comparaison des Importations et Exportations par pays dans le monde
Source : Base de données d'Organisation du Monde Commerciale
( USD 100 millions) 

Pays ou Secteur 2004  2005 
  Importations Exportations Importations Exportations
Monde
95450
91910
107530
103930
La Chine
5612
5933
6601
7620
Le Bangladesh
120
83
139
92
L'Inde
973
756
1316
898
L'Indonésie
550
722
687
863
L'Iran
352
444
416
584
Israël
429
386
469
426
Le Japon
4545
5657
5161
5958
Le Kazakhstan
128
201
174
278
La Corée, Rep.
2245
2538
2610
2847
La Malaisie
1053
1265
1146
1409
La Mongolie
10
9
11
10
Myanmar
22
24
23
28
Le Pakistan
179
134
253
159
Des Philippines
423
397
463
412
Singapour
1736
1986
2000
2296
Le Sri Lanka
80
58
90
63
La Thaïlande
944
962
1182
1101
L'Egypte
128
77
166
103
La Nigeria
142
311
152
435
L'Afrique du Sud
571
460
665
519
Le Canada
2798
3165
3201
3596
Le Mexique
2061
1880
2317
2137
Des Etats-Unis
15255
8188
17327
9043
L'Argentine
224
346
287
400
Le Brésil
664
965
776
1183
Le Venezuela
168
387
249
562
La Bulgarie
145
99
182
117
La république tchèque
700
690
769
785
La France
4709
4521
4958
4592
L'Allemagne
7157
9099
7741
9707
L'Italie
3553
3538
3797
3668
Des Pays-Bas
3197
3574
3579
4013
La Pologne
897
750
1005
889
La Roumanie
327
235
405
277
La Fédération de Russie
974
1832
1251
2453
L'Espagne
2583
1826
2776
1861
L'Ukraine
290
327
361
343
Le Royaume-Uni
4706
3475
5012
3779
L'Australie
1094
866
1253
1058
La Nouvelle-Zélande
232
204
262
217

ENERGIE

Consommation Totale d'Énergie et Sa Composition
Source : Bureau National de la Statistique Chinoise

Année
Énergie Totale
Consommation
Charbon
Brut
Gaz naturel
Hydro-électricité,
Nucléaire,
Eolien
( 10 000 tonnes de SCE)
% de Consommation d'Énergie Totale
1978
57144.0
70.7
22.7
3.2
3.4
1980
60275.0
72.2
20.7
3.1
4.0
1985
76682.0
75.8
17.1
2.2
4.9
1989
96934.0
76.1
17.1
2.1
4.7
1990
98703.0
76.2
16.6
2.1
5.1
1991
103783.0
76.1
17.1
2.0
4.8
1992
109170.0
75.7
17.5
1.9
4.9
1993
115993.0
74.7
18.2
1.9
5.2
1994
122737.0
75.0
17.4
1.9
5.7
1995
131176.0
74.6
17.5
1.8
6.1
1996
138948.0
74.7
18.0
1.8
5.5
1997
137798.0
71.7
20.4
1.7
6.2
1998
132214.0
69.6
21.5
2.2
6.7
1999
133831.0
69.1
22.6
2.1
6.2
2000
138552.6
67.8
23.2
2.4
6.7
2001
143199.2
66.7
22.9
2.6
7.9
2002
151797.3
66.3
23.4
2.6
7.7
2003
174990.3
68.4
22.2
2.6
6.8
2004
203226.7
68.0
22.3
2.6
7.1
2005
223319.0
68.9
21.0
2.9
7.2

Pétrole

La Chine a importé 163 millions de tonnes de pétrole brut en 2007
2008-01-12

Les importations de pétrole brut de la Chine ont augmenté de 12,4% en 2007 par rapport à 2006 pour atteindre un nouveau record de 163,17 millions de tonnes, selon des statistiques douanières.

Les importations de pétrole brut étaient de 138,8 millions de tonnes en 2006, en hausse de 16,9% par rapport à 2005. Les exportations ont décliné de 38,7% en base annuelle pour tomber à 3, 89 millions de tonnes en 2007, selon l'Administrations générale des Douanes.

Les exportations de pétrole brut en valeur s'élevaient à 79,77 milliards de dollars, en hausse de 20,1% en glissement annuel, au moment l'augmentation des prix internationaux du pétrole. Les prix mondiaux ont bondi d'environ 57% l'année dernière.

La Chine a aussi importé 33,8 millions de tonnes de produits pétroliers en 2007, une diminution de 7,1% en base annuelle, bien que les grands producteurs pétroliers du pays aient importé davantage de produits pétroliers à la fin de l'année dernière, en réponse à une pénurie de carburant en octobre.

Les exportations de produits pétroliers ont encore enregistré une forte croissance de 25,6% pour atteindre 15,51 millions de tonnes en 2007.

Le ministère chinois du Commerce a prévu que la production de pétrole brut du pays devrait s'élever à 187 millions de tonnes en 2007, en hausse de 1,7% en base annuelle.

LA MONNAIE YUAN - RMB

courbes taux de change moyen entre les monnaies
Mission Economique de Pekin - Ambassade de france en Chine

Taux de change de Moyen du Yuan RMB par rapport aux Principales Devises Convertibles
Source : Bureau National de la Statistique Chinoise

 
 
 
 
(RMB yuan)
Année
100 US Dollars
100 Japon Yen
100 Hong Kong Dollars
100 Euros
1985
293.6600
1.2457
37.57
1986
345.2800
2.0694
44.22
1987
372.2100
2.5799
47.74
1988
372.2100
2.9082
47.70
1989
376.5100
2.7360
48.28
1990
478.3200
3.3233
61.39
1991
532.3300
3.9602
68.45
1992
551.4600
4.3608
71.24
1993
576.2000
5.2020
74.41
1994
861.8700
8.4370
111.53
1995
835.1000
8.9225
107.96
1996
831.4200
7.6352
107.51
1997
828.9800
6.8600
107.09
1998
827.9100
6.3488
106.88
1999
827.8300
7.2932
106.66
2000
827.8400
7.6864
106.18
2001
827.7000
6.8075
106.08
2002
827.7000
6.6237
106.07
800.58
2003
827.7000
7.1466
106.24
936.13
2004
827.6800
7.6552
106.23
1029.00
2005
819.1700
7.4484
105.30
1019.53

Le yuan s'est apprécié contre le billet vert depuis sa réévaluation de juillet 2005, gagnant plus de 11,5 %. Mais il a suivi un chemin inverse par rapport à l'euro (01/01/2008).

Analyse sur la parité du yuan par Sylvie Maltelly
Sylvie Matelly, Chercheur à l'IRIS
Uploaded by IRIS-FRANCE
 


Réserves de Change
(USD 100 million)

Source : Bureau National de la Statistique Chinoise

Année
Or
(10 000 Once d'or fin)
Réserve de Change
(USD 100 million)
1978
1280
1.67
1979
1280
8.40
1980
1280
-12.96
1981
1267
27.08
1982
1267
69.86
1983
1267
89.01
1984
1267
82.20
1985
1267
26.44
1986
1267
20.72
1987
1267
29.23
1988
1267
33.72
1989
1267
55.50
1990
1267
110.93
1991
1267
217.12
1992
1267
194.43
1993
1267
211.99
1994
1267
516.20
1995
1267
735.97
1996
1267
1050.29
1997
1267
1398.90
1998
1267
1449.59
1999
1267
1546.75
2000
1267
1655.74
2001
1608
2121.65
2002
1929
2864.07
2003
1929
4032.51
2004
1929
6099.32
2005
1929
8188.72

Principaux investisseurs en chine en 2006

Hong Kong 32,1 %
Iles vierges 17,9 %
Japon 7,3 %
Corée du Sud 6,2 %
Etats-Unis 4,6 %
Singapour 3,6 %
Autres 28,3 %

ECONOMIE
demographie chine, culture civilisation chinoise, revolution culturelle chine, Economie chinoise :
Quelques s ites dinformations Chinois
traduits en langue française >
News > Chinese sites in French
& others languages >


Dr Pierre Picquart : Consultations "Chine / Monde Chinois" sur rendez-vous : 06 15 07 88 80

Chinois de France : + de 200 000 connections par an ! Espace Infos Affaires Sociétés

L’EMPIRE CHINOIS

Mieux comprendre le futur n°1 mondial
Histoire et actualité de la diaspora chinoise

The success stories of China and of the Chinese world !

Par Dr Pierre Picquart Editions FAVRE 3 ème édition
!
La "success-story" chinoisen
Communiqué de presse

Vente en France, en Suisse, en Belgique et au Canada.
Ouvrage français traduit en polonais et en arabe.

Plus d'infos : Commander L'Empire Chinois sur Internet


sur
Fnac.fr (4 à 6 jours) et Amazon.fr (souvent en 24 h)

Plus d’informations 
Contact presse : Gaëlle Trannoy / Tél : 01 42 22 01 90 / Mail : paris@editionsfravre.com
Format 15 x 23,5 cm, prix : 22 euros Site d’information : Communication Commande Réserver
Interviews et contact auteur : Mail 06 15 07 88 80 / Aux Éditions Favre / ISBN 2–8289–0793-7


Pierre Picquart, Docteur en Géopolitique et Géographie Humaine de l'Université de Paris-VIII, est spécialiste de la Chine et du monde chinois. Après sa thèse de doctorat sur "Les Chinois de Paris",et son livre l'Empire Chinois, il se rend en Chine, étudie les communautés chinoises d'Europe et mène des missions (prévention des conflits, migrations chinoises, associations chinoises, etc.) pour les médias, les Etats, les entreprises et l'Union Européenne. Expert international, il dirige des missions en Chine et en Europe. Auteur de nombreux articles et travaux sur le monde chinois, expert pour des organismes internationaux, entreprises, agences (prévention des conflits, gouvernance, économie, humanitaire) et nationaux (Mairie de Paris > Europe : Projet Equal), il dirige des missions internationales, interculturelles, humaines, sociales et économiques dans le monde entier.

Editorial

Li Ka Shing, d'Hutchison Whampoa et le groupe chinois AS Watson, s'offre le rachat de Marrionaud.
Des chiffres clefs sur l'économie chinoise (quotidien suisse du Matin)

Nouvel accord en décembre 2004 entre Airbus et la Chine pour la commande de 23 A320
8 décembre 2004 :
La division historique PC d'IBM est achetée par le chinois Lenovo, anciennement Legend, pour 1,25 milliard de dolards. Lenovo devient ainsi le troisième constructeur mondial d'ordinateurs personnels derrière Dell et Hewlett Packard avec un CA annuel de 10 milliards de dollars.
27 07 2004 La Chine, le deuxième consommateur mondial de pétrole ?
16 04 2004 : les cours des matières premières montent, la forte et solide croissance chinoise sera-t-elle limitée par la logistique et les ressources naturelles disponibles (agence Chine nouvelle)
15 04 2004 :
Les Chinois achètent des sociétés et s'intallent en Provence et ... en Europe.
Davos grisé par la Chine, prudemment optimiste pour l'économie mondiale
Quelques poids lourds en Chine et des entreprises françaises de plus en plus nombreuses

Pékin / Beijing : croissance économique à près de deux chiffres en 2003
Boom économique en Chine en 2003 - The mainland economy shrugged off the Sars outbreak to grow by 9.1 per cent last year, its fastest rate since 1997.
Une production industrielle en hausse de 17 %
L'économie privée est devenue un segment de croissance très important en Chine
Croissance des échanges économiques France Chine
Source : Le Quotidien du Peuple
La baisse des droits de douane annonçée en Chine
Libération
BNP PARIBAS : une délégation à Shanghai Consulat Général de France à Shanghai


Éditorial

La Chine attire davantage d'investissements étrangers que les Etats-Unis. Elle est devenue la sixième puissance économique mondiale. Engagée dans un boom économique sans précédent, bénéficiant de salaires parmi les plus bas du monde et d'une monnaie nationale sous évaluée de 20 à 30 %, elle sera dans 40 à 50 ans, le n° 1 économique mondial. Alors que la fièvre des Jeux olympiques gagne Pékin et que le dynamisme est présent dans tous les projets individuels ou collectifs en Chine, les Chinois ne se content plus de produire à bas prix. Ils ont maintenant acquis un savoir-faire qui attire de plus en plus les investisseurs étrangers et les groupes français.

A la découverte d'une aventure industrielle unique et dans ce nouvel Eldorado économique qui change le monde, les agglomérations chinoises - 45 villes de plus de 1 million d'habitants - se développent au rythme des succès économiques des entreprises vedettes, des multinationales chinoises et de l'afflux des capitaux. Aujourd'hui, la bière Tsingtao - fabriquée avec l'eau des sources du mont Lao - , est la plus vendue dans le monde. Des sociétés comme Doublestar - le roi de la chaussure de sport - enregistre un taux de croissance annuel de 30 %.

Les exemples sont multiples comme Haier - le géant mondial de l'electroménager - qui ne sait plus ou construire ses usines. Nous assistons au décollage des marques nationales chinoises - 90 000 en 1983 et 1 660 000 en 2002 - avec les Stars du " made in China " ; Jahwa s'est imposé sur le segment des détergents, des insecticides et de la cosmétique ; Youngor se développe comme sous-traitant du prêt à porter pour bâtir sa propre marque ; Huawei bouleverse les géants des équipements télécom et ses vendeurs arrivent en Europe ; TCL domine le secteur du multimédia avec une croissance annuelle proche des 40 %.

Dans ce boom sans précédent et un pays qui compte plus de 1,3 milliard d'habitants, les grands travaux pharaoniques d'aménagement du territoire avancent à grands pas. Les Chinois achètent du savoir-faire et de la technologie et des entreprises comme Alstom doivent consentir d'importants transferts de technologie.

Aujourd'hui, les entreprises françaises sont déjà sur place avec dix poids lourds qui s'implantent en Chine, confiants dans le potentiel de ce pays dont l'art de vivre et les valeurs peuvent être jugées comme très proches des nôtres. A coup de projets démesurés, l'Empire du Milieu nous réveille et revêt les habits de la modernité : méga-usines, gratte-ciel, autoroutes, projetant dans l'avenir une nation métamorphosée.

Dr Pierre Picquart.

China's economy

China's economy grew by 9.5 % in the third quarter 2005 nearly the same of 9.1% in the third quarter 2003 compared with a year ago
, indicating it has shrugged off the negative impact of the SARS outbreak.

For the first three quarters, the economy grew year-on-year 8.5% to RMB7.91 trillion. The overall economic situation is the best on record for several years, according to Qiu Xiaohua, deputy director of the National Bureau of Statistics. "If there are no major unexpected fluctuations, the country's economy is likely to grow by 8.5% for the whole of 2003," predicted Qiu. But he admits the country's economy remains plagued by problems and that measures are needed following rapid lending and credit growth. "The difficulty in raising rural incomes that has bedeviled the economy for a long time, the relatively large unemployment pressure and other negative factors are all still problems," Qiu said. "Unbalanced development between investment and consumption, urban and rural areas and industrial output and energy have become more pronounced," he said.

Li Ka Shing, d'Hutchison Whampoa et le groupe chinois AS Watson, s'offre le rachat de Marrionaud.

Le groupe chinois AS Watson, avec l'accord du patron de Marionnaud Marcel Frydman a lancé une offre avoisinant 900 millions d'euros pour acheter le groupe de parfumeries. AS Watson, qui appartient au magnat de Hong Kong Li Ka-shing, deviendra le premier distributeur mondial de parfums.

C'est une OPA amicale qui est lancée sur la totalité des actions Marionnaud pour 21,80 euros par action. Marcel Frydman vendra ses 22% dans Marionnaud et restera le PDG, "sans plan social" chez Marionnaud, qui emploie 9.000 salariés dans près de 1.300 magasins en France et en Europe.

Le groupe AS Watson et sa maison mère (le puissant conglomérat de Hong Kong Hutchison Whampoa) devrait racheter en douceur Marionnaud. C'est sa première implantation en France et Marionnaud complètera es autres chaînes de parfums, d'hygiène et de beauté détenus par AS Watson en Europe, comme Savers et Superdrug en Grande-Bretagne ou Ici Paris XL en Belgique et Hollande.

Si le groupe français a conu quelques surprises, l'affaire reste à priori solide, avec une solide présence en Europe. Marionnaud a enregistré au 1er semestre 2004 une perte de 78 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 515,3 millions, provoquant une chute de l'action à la Bourse de Paris.

Chiffres clefs sur l'économie chinoise

Un habitant sur cinq de la planète est un Chinois.
La Chine compte plus de 20 mérroples de plus de 5 millions d'habitants.
Avec 752 millions de Chinois actifs, la Chine est un réservoir de main-d'oeuvre inépuisable.
Les étrangers investissent en Chine 1 milliard de dollars par semaine.
La Chine, c'est bientôt le 3 ème distributeur ùmondial d'automobiles.
Le revenu actuel par habitant est de 1090 dollars (100e rang mondial) mais augmente très vite
Un portable sur 3 vendus dans le monde viennent de Chine.
10 300 km d'autoroute ont été mis en service en 2 ans.
300 000 Chinois ont un patrimoine dépassant 1 million de dollars, hors l'immobilier.
La Chine a 651 stations de TV et 1000 stations de radio
représente le 2e marché derrière les Etats-Unis.
La marque Bentley a vendu 70 voitures en 2003, dont 19 limousines, les plus chères.
Une nouvelle centrale électrique est crée chaque semaine.
Le coût horaire d'un ouvrier du textile est de 15.10 dollars aux Etats-Unis,
22 fois plus élevé qu'en Chine (0,7 dollar de l'heure)
. (source : www.lematin.ch)

Nouvel accord entre Airbus et la Chine pour la commande de 23 A320

Gustav Humbert, directeur de l'exploitation chez Airbus, a déclaré le 6 décembre 2004 à Beijing lors d'un point de presse que Airbus et le Groupe d'import-export des équipements d'aviation de Chine ont signé un accord accord-cadre pour une commande de 23 avions A320.
Cette commande porte sur près d'un milliard d'euros. Il s'agit de la deuxième grande commande d'Airbus pour l'année. La dernière datait de juin, lorsque la compagnie Eastern Airlines avait commandé 20 avions A 330. Actuellement, on compte environ 260 avions Airbus opérant sur le continent chinois, à Hong Kong et Macao. Parallèlement, Airbus a investi 80 millions de dollars américains pour établir à Beijing, avec le Groupe d'import-export des équipements d'aviation de Chine, un centre de formation et de soutien.

En outre, M. Humbert a déclaré que si le projet de l'A350 est approuvé, la Chine sera autorisée à participer à ce projet et à posséder 5% des participations.

Par contre, toujours pas de commande en vue pour le futur avion géant A 380, alors que le vice-président d'EADS, le groupe aéronautique de défense qui contrôle Airbus, s'était montré très confiant lors de la visite officielle de Jacques Chirac en octobre dernier... Ca réduit les chances de voir voler cet appareil pouvant transporter plus de 500 personnes avant les Jeux Olympiques de 2008, vu les longs délais de livraison.

08 12 2004 : La division historique PC d'IBM est achetée par le chinois Lenovo, anciennement Legend, pour 1,25 milliard de dolards. Lenovo devient ainsi le troisième constructeur mondial d'ordinateurs personnels derrière Dell et Hewlett Packard avec un CA annuel de 10 milliards de dollars

Cet accord permet au groupe Lenovo de devenir le 3ème constructeur mondial de PC avec un chiffre d'affaires / an de 10 milliards de dollars. Selon le PDG du groupe chinois, Liu Chuanzhia, la somme de 1,25 milliard de dollars se compose ainsi : 650 millions payés cash et 600 millions de dollars en action Lenovo. C'est un prix conforme à ce qu'attendait le marché. Les compagnies américaines Dell et Hewlett Packard occupent les positions un et deux du secteur. Selon le groupe, en 2003 Lenovo détenait 27% de parts de marché en Chine sur le secteur des Pc et 12,6% sur la zone "Asie-Pacifique", hors Japon.

Une nouvelle entité sera basée à New York en employant près de 19.000 personnes issues d'IBM et de Lenovo. Des centres de production seront créés à Pékin mais aussi en Caroline du Nord. La vente de la division historique du leader mondial de l'informatique était prévue, l'entreprise souhaitant se recentrer sur ses activités plus rentables: en 2003, la branche PC ne représentait 12% du CA d'IBM

27 07 2004 : La Chine, deuxième consommateur mondial de pétrole ?

Selon l'Economiste, l’industrialisation et l’urbanisation rapides de la Chine impliquerait qu'elle devrait importer quelque 250 millions de tonnes de pétrole brut par an vers 2020 alors qu'il est prévu qu'elle n’en produira qu’environ 200 millions de tonnes. De quoi s'intéresser de près, pour l'Empire du Milieuu aux ressources prétolifières des autres pays, comme elle fait actuellement en intervenant directement sur les marchés extérieurs en prenant des participations dans les sociéts pétrolières, notamment au Brunei (voir L'Empire Chinois). Toujours selon le même média, sa demande en pétrole devrait croître rapidement avec l’industrialisation et l’urbanisation rapides du pays : Ainsi, pour Chen Geng, le directeur général de la China National Petroleum Corp (CNPC), l’offre insuffisante d’hydrocarbures constitue un obstacle important à la croissance économique de la Chine. Toujours selon les mêmes sources de l'économiste, et d'
’après l’Agence internationale de l’énergie, la consommation chinoise devrait atteindre cette année un peu plus de 300 millions de tonnes.

16 04 2004 : les cours des matières premières montent, la forte et solide croissance chinoise sera-t-elle limitée par la logistique et les ressources naturelles disponibles
Le vice-Premier ministre chinois a annoncé jeudi à Beijing, lors d'un entretien avec l'ancien président Giscard d'Estaing, que la Chine allait travailler pour maintenir une croissance économique rapide et stable.
Zeng Peiyan a fait part de la situation économique de la Chine à Giscard d'Estaing, président de la Convention sur l'avenir de l'Europe et chef d'une délégation d'entreprises françaises venue en Chine pour participer au Forum commercial annuel Chine-France qui s'est tenu de mardi à jeudi à Shanghai. Le taux de croissance de l'économie chinosie s'est établi à 9,1% en 2003 et à 9,7% au cours du premier trimestre de 2004. Mais la Chine est confrontée aujourd'hui à une série de difficultés dans l'approvisionnement énergétique et la capacité du transport qui risquent de ralentir la croissance économique nationale. Au cours de cette rencontre, Zeng a indiqué aux entrepreneurs français que la Chine allait améliorer la politique pour encourager les investissements étrangers tout en respectant ses engagements pris lors de son adhésion à l'Organisation mondiale du Commerce (OMC). "Nous espérons que les industriels français et européens seront venus nombreux en Chine pour chercher des opportunités et développer leurs entreprises", a souligné Zeng. La délégation française est composée de certains représentants de grandes entreprises frnçaises, y compris Airbus Industries, Banque Indosuez et Vivendi. La concurrence et le développement des entreprises d'Etat et privées ont été au centre des discussions du forum (Sources : agence Xinhua)

15 04 2004 : Les Chinois achètent des sociétés et s'intallent en Provence et ... en Europe.
Le leader français de la tomate transformée passe sous direction chinoise : le géant chinois de la tomate Chalkis a pris le contrôle majoritaire - 55 % du capital - pour 7 millions d'euros de "Conserves de France", avec comme nouveau directeur Liu Yi, représentant le groupe agroalimenatire chinois Chalkis. Le groupe Chalkis souhaite acheter sept sociétés agroalimentaires occidentales (sources : le point 15/04/04)

La Chine va maintenir une croissance rapide et stable de son économie, dit un vice-Premier ministre chinois : Selon l'agence XINHUANET (15 04 2004 - Chine nouvelle) le vice-Premier ministre chinois Zeng Peiyan a annoncé jeudi à Beijing, lors d'un entretien avec l'ancien président français Giscard d'Estaing, que la Chine allait travailler dur pour maintenir une croissance économique rapide et stable. Le taux de croissance de l'économie chinosie s'est établi à 9,1% en 2003 et à près de 9.7 % au cours du premier trimestre de 2004. Mais la Chine est confrontée aujourd'hui à une série de difficultés dans l'approvisionnement énergétique et la capacité du transport qui risquent de ralentir la croissance économique nationale. Au cours de cette rencontre, Zeng a indiqué aux entrepreneurs français que la Chine allait améliorer la politique pour encourager les investissements étrangers tout en respectant ses engagements pris lors de son adhésion à l'Organisation mondiale du Commerce (OMC). "Nous espérons que les industriels français et européens seront venus nombreux en Chine pour chercher des opportunités et développer leurs entreprises", a souligné Zeng.

Davos grisé par la Chine, prudemment optimiste pour l'économie mondiale

DAVOS (Suisse), 25 jan (AFP) : Eblouis par les perspectives en Chine, heureux bien que prudents sur la reprise économique américaine, les participants du Forum économique mondial de Davos ont retrouvé le sourire cette semaine après une année 2003 bien morose.Réunis en nombre (plus de 2.000) dans la petite station de sports d'hiver suisse, beaucoup d'entre eux, tout en saluant le retour de la croissance américaine, locomotive économique mondiale, se sont aussi interrogés sur sa pérennité.Certains comme Jacob Frenkel, président de Merrill Lynch International, se sont dits "très confiant(s) pour l'économie américaine", un message naturellement relayé par le vice-président américain Dick Cheney.

Mais d'autres, comme Stephen Roach, chef économiste de la banque Morgan Stanley, ont mis en garde contre la bombe à retardement des déficits jumeaux (courants et budgétaires), jugée porteuse de risques pour l'ensemble de la planète. Source potentielle de désaccord entre l'Amérique, l'Europe et le Japon lors du G7 Finances prévu les 6 et 7 février en Floride, la question de la faiblesse du dollar a été discutée du bout des lèvres. Le ministre allemand de l'Economie, Wolfgang Clement, s'est montré le plus direct: "La question de la devise est sur la table et les Américains doivent la régler, et je pense que d'autres ministres du G7 l'ont dit. Les autres pays doivent faire ce qu'ils ont à faire, pas seulement l'Europe".

Le président de la Banque centrale européenne (BCE), Jean-Claude Trichet, s'en est pour sa part tenu strictement à la position exposée en début de semaine par l'Eurogroupe (ministres des Finances de la zone euro) avec un appel à la "stabilité" des changes. L'Europe devrait aborder le G7 avec un "consensus total" sur la question des changes, a confirmé le secrétaire d'Etat allemand aux Finances, Caio Koch-Weser. Côté américain, ni Dick Cheney, ni le secrétaire au Commerce Donald Evans n'ont évoqué la question. L'Europe s'est vu une nouvelle fois recommander de baisser ses taux d'intérêt et de procéder à des réformes structurelles pour à la fois contrer l'envolée de l'euro et améliorer son potentiel de croissance. "L'inflation est sous contrôle", a affirmé Jean-Philippe Cotis, chef économiste de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

L'un des sujets les plus séduisants pour les visiteurs du Forum fut le spectaculaire essor économique de la Chine, qui semble exercer un attrait magnétique sur les industriels, en dépit des inconnues quant à la politique de taux de changes de Pékin."Maintenant, c'est le bon moment pour investir en Chine", s'est enthousiasmé le patron du fabricant allemand de semi-conducteurs Infineon, Ulrich Schumacher, résumant l'opinion de nombre d'entrepreneurs alléchés par les opportunités offertes par ce que certains économistes décrivent parfois comme une "immense usine". C'est à peine si quelques voix se sont fait entendre pour suggérer que la Chine présente aussi des risques avec une économie au bord de la surchauffe et les nombreux problèmes structurels qui grippent encore son économie. En marge du Forum, les négociations sur la libéralisation du commerce mondial organisées par la Suisse dans l'espoir de parvenir comme prévu à un accord sur le cycle de Doha avant fin 2004 n'ont débouché sur aucun résultat concret, en l'absence des négociateurs américains et européens.

Quelques poids lourds en Chine et des entreprises françaises de plus en plus nombreuses

AIRBUS CHINA ; AIR FRANCE (Marc Benedetti, Directeur général Asie) ; ALCATEL ; ALSTOM ; AREVA ; AXA - Michel Pinault, Directeur général Asie-Pacifique -; CABINET DS AVOCATS - Claude Le Gaonach-Bret - ; CARREFOUR - Jean-Luc Chéreau, Directeur exécutif Chine -; CMA-CGM ; DANONE; EADS ; EDF - Hervé Machenaud, Président de la branche Asie Pacifique - ; LOUIS VUITTON / LVMH ; L'OREAL - Paolo Gasparrini, Directeur Chine - ; MICHELIN - Eric Jugier, Directeur Chine - ; PSA PEUGEOT-CITROËN - Alain Sartoris, Directeur Chine - ; SAINT-GOBAIN ; SOCIETE GENERALE - Marc Poirier, Directeur Chine - ; TOTAL.

Beijing : croissance économique à près deux chiffres en 2003

Malgré les retombées des ravages du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), l'économie de la capitale chinoise bénéficiera d'une croissance économique à deux chiffres en 2003, a déclaré Zhang Mao, maire adjoint de Beijing.

"Bien que Beijing ait été frappé par un manque d'énergie pendant le quatrième trimestre, son économie est toujours sur la voie de la croissance rapide," a déclaré Zhang Mao dans une téléconférence sur l'économie de Beijing. Selon les dernières statistiques, de janvier à novembre de l'année, le PIB de Beijing a atteint 312,06 milliards de yuans (37,6 milliards de dollars), soit une hausse de 10,1% sur la même période de l'année dernière.

Les investissements dans les biens de capital fixe sont devenus le facteur majeur pour impulser l'économie de la capitale chinoise, et l'achat d'automobiles et d'habitations par les habitants locaux contribuent également à la forte croissance économique, selon les mêmes sources. Durant les onze premiers mois 2003, Beijing a placé 172,14 milliards de yuans (20,7 milliards de dollars) dans les biens de capital fixe, soit une hausse de 20,1% sur la même période l'an dernier.

Pourtant, Beijing a également besoin d'établir un système d'alerte pour l'économie, et de lancer conjointement des conférences entre différents départements pour résoudre les affaires d'urgence comme par exemple la pneumonie atypique, a indiqué le maire adjoint. "Nous devons renforcer notre capacité à l'égard de la collecte d'informations et établir des politiques scientifiques quand on affronte les affaires d'urgence," a-t-il conclu.

Boom économique en Chine en 2003

Le chiffre de la croissance, 9,1 % en 2003, reflète de nouvelles méthodes de calcul conformes aux normes internationales. Par habitant, le PIB de la Chine atteint 1 090 dollars (881 euros).
La Chine a annoncé, le 20 janvier, 9,1 % de croissance pour 2003, son chiffre le plus élevé depuis 1997. "Selon des estimations et des évaluations préliminaires, le produit intérieur brut (PIB) de la Chine en 2003 s'est élevé à 11 669 milliards de yuans (1 139 milliards d'euros), en hausse de 9,1 % sur l'année précédente", a annoncé le Bureau national des statistiques (BNS). Par habitant, le PIB de la Chine atteint 1 090 dollars (881 euros).

Ce résultat a notamment été atteint grâce à une reprise plus forte que prévu de la croissance au second semestre. Après avoir démarré en trombe à 9,9 %, l'économie chinoise avait brutalement ralenti sa marche entre avril et juin, tombant à 6,7 % de croissance, son plus bas niveau depuis onze ans, à cause de l'épidémie de syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), qui avait surtout frappé les services, notamment le tourisme. Le BNS a révisé à la hausse d'un demi-point de pourcentage le chiffre du troisième trimestre, qui passe de 9,1 % à 9,6 %, alors que celui du quatrième atteint 9,9 %. Le secteur primaire (agriculture et mines) a crû seulement de 2,5 %, soit 0,4 point de pourcentage de moins qu'en 2002. Le tertiaire (services) a également affiché une croissance plus faible de 0,8 point de pourcentage qu'en 2002, à 6,7 %.

Une production industrielle en hausse de 17 %

Le secteur secondaire (industrie et bâtiment) a au contraire accéléré la sienne de 2,7 points de pourcentage, à 12,5 %. La croissance a notamment été tirée par la hausse de la production industrielle, qui a atteint 17 % en 2003, soit cinq points de pourcentage de plus que l'année précédente. Le chiffre de la croissance reflète aussi des nouvelles méthodes de calcul plus conformes aux normes internationales, alors que la Chine avait été critiquée par bon nombre d'économistes qui estimaient le chiffre officiel de la croissance sous-évalué. "Le gouvernement chinois était soumis à des pressions pour réviser les chiffres à la hausse. C'est pourquoi le chiffre du troisième trimestre a été corrigé", selon Andy Xie, directeur chez Morgan Stanley pour la région Asie-Pacifique. "Personnellement, je pense que la Chine a plutôt un taux de croissance à 2 chiffres. 9,1 %, c'est en quelque sorte plus proche" de la réalité, a ajouté M. Xie. "C'est un signe de plus grande transparence gouvernementale", a jugé de son côté Ma Jun, économiste à la Deutsche Bank, à Shanghaï. Mais il a ajouté que "si le marché ne comprend pas qu'il y a un changement dans les méthodes de calcul, cela pourrait créer des inquiétudes sur une surchauffe qui provoquerait de l'inflation".

La hausse des prix à la consommation - qui avait repris en janvier 2003 après 14 mois de baisse consécutive - s'est accélérée à la fin de l'année, à 1,8 % en octobre, 3 % en novembre et 3,2 % en décembre. Pour l'ensemble de l'année, l'inflation s'élève à 1,2 %, contre 0,8 % de baisse des prix en 2002. Le gouvernement chinois a affiché sa confiance pour l’année 2004, en annonçant un objectif modeste d'une croissance "supérieure à 7 %", selon Li Deshui, le directeur du BNS. Malgré des investissements en capital fixe qui ont bondi de 26,7 % et les inquiétudes d’économistes sur une mauvaise allocation des fonds, le gouvernement estime que la croissance est saine. "La consommation a tiré l'économie tout du long avec plus d'achats de logements et de voitures, contribuant au développement de nombreux secteurs, comme les matériaux de construction et l'industrie lourde", a indiqué Zhang Lijun, chercheur au centre de recherches sur le développement du Conseil des affaires d'Etat (cabinet ministériel).

L'économie privée est devenue un segment de croissance très important en Chine

Selon un rapport sur le développement de l'économie privée en Chine rendu public par la Fédération chinoise de l'industrie et du commerce, à l'issue d'une dizaine d'années de développement, le secteur privé est devenue une force non négligeable de l'économie chinoise. Actuellement le nombre des entreprises privées ne cesse d'augmenter et leur qualité continue à s'améliorer. La part occupée par l'économie privée dans le PIB chinois a atteint 48,5%. En Chine, l'économie privée désigne les entreprises chinoises soumises à divers régimes de propriété, en dehors des entreprises d'Etat ou contrôlées par des capitaux publics ; elle recouvre les industries et commerces individuels, les entreprises à capitaux privées et collectifs.

A l'heure actuelle le nombre des entreprises privées en Chine a dépassé celui des entreprises publiques. Selon le vice-président de la Fédération chinoise de l'Inudstire et du commerce M. Shun Xiaohua, le nombre des entreprises privées a été multiplié par 24 fois ses 12 dernières années. Sur cette période, le montant des capitaux investis dans ce secteur s'est élevé à 2008 milliards de yuans Renminbi. Ces entreprises augmentent numériquement et qualitativement.En 2002, l'économie privée a pris de l'ampleur en Chine : elle représentait 48,5% du PIB. Un quart du chiffre de la croissance économique nationale de l'année dernière a été réalisé par les entrepises de ce secteur. Dans plusieurs provinces chinoises, comme le Guangdong et le Zhejiang, l'économie privée est même devenue la force motrice du développement local.

La contribution du secteur privé s'éleve à 80% du produit généré dans ces provinces. Selon les statistiques, l'économie privée maintient sa tendance à la hausse. Pendant les 9 permiers mois de cette année, le montant des investissements des entreprises a avoisiné mille milliards de yuans, soit une augmentation de 30% par rapport à la même période de l'année précédente. Il s'agit d'un nouveau reccord depuis ces 8 dernières années. L'investissement des entreprises privées se diversifie et devient de plus en plus rationnel. Actuellement l'investissement de capitaux privés s'étend à de nombreux secteurs tels que l'industrie lourde, le service financier, l'éducation, la culture, la presse, les infrastructures routières, l'urbanisme et les services au public.

Avec la croissance de l'investissement, le gouvernement chinois met l'accent sur sa politique d'encouragement de l'économie privée. Les entreprises axées sur les sciences et les technologies constituent la nouvelle orientation de l'économie privée. M. Shun estime que l'économie privée connaîtra en Chine un regain de développement grâce à la mise en oeuvre d'une législation sur la protection des biens privés. Les entreprises privées bénéficieront dans tous les domaines du soutien de l'Etat par l'intermédiaire d'une politique financière favorable. L'enjeu est de faire rapidement entrer l'économie privée chinoise sur le marché international. Pour assurer le bon déroulement des activités productives du secteur privé, la Fédération chinoise de l'Industrie et du Commerce a décidé de publier deux fois par an un rapport analysant l'évolution de ce secteur afin d'aider les entreprises à poursuivre leur épanouissement.

La croissance des échanges économiques et technologiques entre la France et la Chine (1)

Selon le quotidien du peuple, ces dernières années, les échanges commerciaux entre la Chine et la France ont connu une croissance régulière. " Selon les chiffres fournis par les Douanes chinoises, en l'an 2000, le volume du commerce a créé un record de 7 660 millions de dollars, en augmentation de 14,2% sur l'année 1999. Les exportations chinoises ont enregistré 3 710 millions de dollars, en hausse de 26,8%, et les importations, 3 950 millions de dollars, en hausse de 4,4%, avec une balance en déficit de 240 millions de dollars".

Toujours selon le même quotidien, en janvier de cette année, les échanges commerciaux entre les deux pays ont réalisé une valeur de 670 millions de dollars, un accroissement de 33,9% en base annuelle. la Chine a exporté pour 330 millions de dollars, soit une augmentation de 24,4%, elle a importé pour 340 millions de dollars, soit une augmentation de 44,8%. En ce qui concerne les technologies, fin 2000, les deux parties auraient signé 1 460 contrats sur l'introduction de technologies pour un montant de 9 040 millions de dollars. La même année, la Chine a introduit de France 265 projets techniques pour 660 millions de dollars.

Dans la coopération financière, selon le département d'Europe relevant du Ministère chinois du Commerce extérieur et de la Coopération économique, les gouvernements chinois et français avaient signé en avril 1985 un premier accord en vertu duquel le gouvernement français fournira des crédits de développement au gouvernement chinois, afin de soutenir les entreprises françaises dans leurs exportations des technologies et équipements vers la Chine.

Jusqu'à la fin de l'an 2000, les deux gouvernements auraient conclu 19 protocoles financiers et 2 accords sur le don de fonds pour un crédit total de 2,542 milliards de dollars et avec les contrats valables de 2,448 milliards de dollars. La France aurait financé en tout 130 projets chinois dont 115 sont entrés en vigueur dans l'énergie, les télécommunications, les transports, les matières premières, les engrais chimiques, le secteur mécanique, le service médical, l'urbanisme et la protection de l'environnement.

"Depuis 1980 à la fin de l'an 2000, les projets à capitaux directement placés en Chine par la France auraient atteint 1 719 pour un fonds contractuel de 5,75 milliards de dollars, avec un investissement réellement placé de 4,48 milliards de dollars. En 2000, 136 projets ont absorbé des investissements directs de la France, soit +20% en base annuelle, pour un fonds contractuel de 636 millions de dollars, en hausse de 33%, et le capital réellement engagé a atteint 895 millions de dollars, en hausse de 0,72%". (1)

La baisse des droits de douane en Chine (2)


Selon Pierre HASKI, correspondant à Pékin du
journal Libération, en date du 2 janvier 2004, "La Chine importe à fond" et la baisse des droits de douane, annoncée par Pékin, va encourager l'importation en Chine des produits étrangers, destinés notamment "aux nouveaux riches".

Toujours selon le même article, l'effet reste symbolique au regard de la croissance chinoise : " ... mais les ego nationaux en prendront quand même un coup : poursuivant son ascension, la Chine serait devenue, en 2003, la quatrième puissance commerciale mondiale, derrière les Etats-Unis, l'Allemagne et le Japon, faisant reculer d'un cran de vieilles nations exportatrices comme la France et la Grande-Bretagne. Sous réserve de vérification lorsque les comptes de l'année écoulée seront soldés, le vice-ministre du Commerce chinois, Wei Jianguo, a estimé à 800 milliards de dollars (640 milliards d'euros), le total des échanges commerciaux dans les deux sens. Une annonce reprise fièrement à la une de la presse pékinoise".

L'auteur indique ensuite que le commerce extérieur chinois s'est accru de 36,4 % sur les 10 premiers mois de l'année 2003 par rapport à 2002 ­ les dernières statistiques officielles connues ­ ce qui constitue le principal moteur d'une économie qui clôture l'année avec un taux de 8,5 % de croissance ; "Tout aussi impressionnant: les réserves monétaires du pays ont gonflé de plus de 100 milliards de dollars (80 milliards d'euros) en 2003 pour atteindre la barre des 400 milliards de dollars (320 milliards d'euros)".

Dans ce climat de croisance et de confiance économique où la principale crainte reste la surchauffe, la Chine a indiqué une nouvelle étape dans ses engagements vis-à-vis del'Organisation mondiale du commerce (OMC): "les droits de douane ont été ramenés en moyenne à 10,4 % contre 11 % jusqu'ici. Durant l'année 2003, Pékin avait déjà réduit le taux moyen de ses droits de douane à 11 % contre 12 % en 2002, et 15,3 % en 2001. En adhérant à l'OMC en décembre 2001, la Chine s'était en effet engagée à ramener le taux moyen de ses droits de douane sur les produits importés à 9,8 % d'ici 2010".

Toujours selon Selon Pierre HASKI, cette décision devrait accentuer la montée des importations chinoises : "Les dirigeants chinois ont récemment mis en avant un argument dont, d'ordinaire, on ne se vante pas : la possibilité que la Chine connaisse, dès cette année, un déficit commercial... " Selon l'auteur, "de fait, en 2003 (sur les dix premiers mois de l'année), les importations (+40,4 %) ont augmenté bien plus vite que les exportations (+32,8 %). Si cette tendance se poursuivait, un déficit chinois ne serait pas impossible, réduisant ainsi la portée des appels protectionnistes aux Etats-Unis et dans certains secteurs en Europe, évoquant «le péril chinois». «Au lieu de fermer vos portes, profitez de celles qui s'ouvrent chez nous», répondent, en substance et avec pragmatisme, les Chinois à leurs détracteurs étrangers".

L'essor de l'économie chinoise et l'accroissement spectaculaire du niveau de vie de certaines classes sociales et majeure en partie des citadins auraient favorisé une forte demande en importations. Selon l'auteur, " En énergie (+30 % pour les importations de pétrole en 2003), en matières premières, au point de déstabiliser quelque peu le marché mondial, mais aussi en machines-outils, en biens d'équipement et de consommation pour la nouvelle classe moyenne, qui en a les moyens. Et l'article de Libération de poursuivre : "Malgré les critiques régulièrement adressées par les responsables américains et européens ­ non sans arguments ­ sur les manquements chinois aux engagements pris vis-à-vis de l'OMC, l'économie chinoise se révèle bien plus ouverte au monde que ne l'était celle du Japon il y a quinze ou vingt ans, alors qu'on parlait aussi d'«invasion» des produits japonais".

L'objectif de croissance pour 2004, fixé à 7 % par le gouvernement chinois paraît très modeste (le même objectif avait été fixé pour 2003). Ce dernier a été dépassé, malgré une année marquée par le Sras, épidémie qui a certainement provoqué un ralentissement économique, dans un contexte international déprimé. La Chine atrès bien terminé l'année 2003, avec un rythme annuel de plus de 9 % à 10 % de croissance au 4 ème trimestre, selon les analystes, avec un resserrement du crédit, pour éviter un effet de surchauffe.

Selon le quotidien Libération, les dirigeants du Parti communiste chinois se sont engagés à poursuivre la politique qui leur a réussi ces dernières années "tout en faisant en sorte que les oubliés de la croissance, en premier lieu les paysans, en profitent plus". Selon le correspondant du même quotidien, il faudra attendre la prochaine session parlementaire du mois de mars pour connaître la traduction budgétaire ; "En attendant, ce sont les nouveaux riches qui en profitent, gonflant ainsi les importations haut de gamme".

BNP PARIBAS : délégation à Shanghai (3)

Michel Pebereau, président de BNP Paribas, conduisait le 26 novembre 2003 une délégation de BNP Paribas à Shanghai en compagnie de Didier Balme, responsable de BNP Paribas Hong Kong et responsable de la banque de financement et d'investissement pour l'Asie du Nord et de l'Est. A cette occasion, la BNP a inauguré trois structures qui devraient marquer une nouvelle étape du développement de la plus grande banque européenne en Chine. Tout d'abord, BNP Paribas a acquis la totalité du capital d'"International Bank of Paris and Shanghai" (IBPS) dont elle était partenaire depuis 1922 ; c'est la première fois qu'une banque chinoise passe intégralement sous le contrôle d'un établissement étranger. La banque vient également de former une co-entreprises avec la maison de titres Changjiang Securities, donnant ainsi naissance à "Changjiang BNP Paribas Peregrine Securities Co. Ltd", ce projet étant l'un des premiers partenariats internationaux en Chine dans la spécialité. Enfin, une autre co-entreprise devrait obtenir une licence d'un jour à l'autre pour la gestion de titres en partenariat avec Shenyin et Wanguo Securities, sous le nom de "SW BNP Paribas Asset Management Co. Ltd".

Le maire de Shanghai, M. Han Zheng, a réservé à M. Pebereau le meilleur accueil, soulignant l'intimité qui existe entre Shanghai et Paris, comparable à celle observée entre la France et la Chine. Il a rappelé que c'est à Paris qu'avait été retenue la candidature de Shanghai pour l'exposition universelle de 2010 et que la BNP était la première banque étrangère à s'être installée en Chine. M. Pebereau a, en retour, décrit pour le maire les différents aspects de la stratégie de sa banque en Chine. Par ailleurs, M. Pebereau s'est entretenu, à l'occasion d'un déjeuner à la résidence, avec quelques responsables d'entreprises françaises présentes à Shanghai, qui lui ont présenté leurs expériences de terrain et répondu à ses nombreuses questions sur l'économie chinoise. M. Pebereau a également présidé la cérémonie officielle de remise d'un don de 15000 euros sur trois ans au pôle de recherche franco-chinois en science du vivant et génomique. Cet appui est plus particulièrement destiné à accélérer les recherches conduites autour de la pneumonie atypique (mise en place d'outils de diagnostique, élaboration de méthodes de prévention de la contamination). Ainsi, même si la BNP maintient l'essentiel de son équipe à Hong Kong, ces restructurations traduisent le souci constant de la banque d'apparaître comme un précurseur. La banque confirme l'importance que revêt pour elle la place financière de Shanghai, que M. Pebereau voit devenir un pôle majeur en Asie dans les 10 ans à venir. A plus court terme, le seuil de profitabilité reste difficile à atteindre, alors que l'ouverture réglementaire progresse au compte-goutte, compte tenu de la fragilité du système financier national.

(1) Source : Le Quotidien du Peuple

(2) Source : Journal Libération

3) Source : Consulat Général de France à Shanghai

Actualité et vidéos

Jeux Olympiques
de Pékin 2008

Economie
chinoise

Chiffres clés
statistiques

Information
touristique
Boutique CD
DVD Livres
Extraits livre
Forme Olympique
Publicité
Liens site

CEDRIC conférence
études séminaires


Liens, sites et recherches


Yahoo Taiwan
Yahoo! Chine Yahoo! Hongkong TAIWAN.com en chinois YAM.com (chinois / anglais) Google Taiwan Google Hong Kong Google Chine Google Chine II Moteur Sina Chine en chinois Moteur Sina Chine à Pékin Moteur Sina Chine en anglais Moteur Sina Chine en Europe Moteur Sina Chine aux USA Moteur Sina Chine au Japon Moteur Sina Chine en Corée Moteur Sina Chine en Australie Moteur Sina Chine en Allemagne Moteur chinois Sohu Moteur chinois Baidu Moteur chinois 163 China.com chinois UCECF Site gouvernemental de Taiwan Autre portail : liens sur Taiwan Ambassade de Chine en France (français) Taiwan Stock Exchange Mission Economique de Chine China External Trade Development Council (CETRA Taiwan) China Economic News Taiwan Hong Kong Trade Development Council Autres : Amazon France EBAY France Dell France BUY On sale Gateway Aol France www.fnac.com Air France BBritish Airways p Air China pChina Airlines www.sncf.com Jeux olympiques
Chine Officiel olympic games in China Google Google News Google France Google UK Google Canada Yahoo Yahoo France Lycos Alta Vista Voila Dmoz Fast Free Hotbot Mirago Wanadoo Club Internet Reacteur

Coaching
Rapports
Consulting

Evaluations et Missions

Publicité et partenariats

Conférences et colloques

Formations et stages

Audits et conseils

Equipes et individuels

- Démarches, méthodes et outils

Dr Pierre Picquart

Docteur en Géopolitique
Expert et spécialiste de la Chine

Consultant
Accompagnement - Conseil - Evaluations - Expertises

Sur rendez-vous

en France et à l'étranger.

Tél: 06-15-07-88-80

E-mail: p.p@9online.fr


Entrer en Chine et dans la sphère chinoise nécessite une connaissance des communautés, des réseaux, de l'économie et de la culture.

- Communication France - Chine

- Affaires et commerce Europe - Chine

- Diaspora chinoise dans le monde

- Economie et culture de la "Nouvelle Chine"

- Recherche académique et aide universitaire

- Etudes, dossiers et articles

TOUT LE POTENTIEL HUMAIN
EN ACTION !

- Coaching individuel ou d'équipe
(accompagnement après audit).

- Gestion de conflits
en situation
de crise.

- Psychodynamique du travail
(adéquation entre plaisir et réussite professionnelle)

Stéphane SZERMAN

Coach professionnel-psychothérapeute.

Sur rendez-vous,
en France et à l'étranger.

Tél: 06-60-21-85-28
E-mail: stéphaneszerman@wanadoo.fr

 
Sur chinoisdefrance.com, trouvez des informations sur la culture et civilisation chinoise et la démographie de la Chine, l'économie chinoise et l'import export en Chine, la diaspora chinoise, la révolution culturelle en Chine, la politique chinoise etc. Consultez l'actualité de la Chine : visite du président chinois Hu Jintao, délocalisation en Chine, les sociétés et entreprises chinoises, les Jeux olympiques en Chine. Contactez le consulat de France en Chine et ambassade de Chine.

demographie chine, culture civilisation chinoise, demographie chine, culture civilisation chinoise, revolution culturelle chine, Economie chinoise

Ligne directe
Dr Pierre Picquart
06 15 07 88 80
réservée aux MEDIAS AGENCES DE PRESSE INSTITUTIONS UNIVERSITES ENTREPRISES

Interviews
Consulting
Etudes
MKT
Conférences,
Conventions, Formations,
Animations, Séminaires,
Publicité Site
Missions internationales
Travaux

Dr Pierre Picquart

06 15 07 88 80

+ 33 6 15 07 88 80

L'expérience
" Europe - Chine " avec les meilleurs experts. Formations, séjours en Chine, consommation Chinoise en Europe, accueil des VIP Chinois. Nos relations publiques et conseils pour les cadres et dirigeants Français et Chinois. Management, conférences, découverte des cultures.

Dr Pierre Picquart
Tél. : 06 15 07 88 80
p.p@9online.fr

TRAVAUX SCIENTIFIQUES

pic Etudes

English scientific Reports & Missions

Etudes & rapports scientifiques en Français


pic fleche bas

drapeau et traduction dde l'accueil en anglais International European reports, Missions, Articles and Scientific Studies Extracts©

Copyright ©
No copies allowed
All rights reserved
Dr Pierre Picquart

Dr. Pierre Picquart >UE © Communication & Evaluation Report 3 on Conflict Prevention : a concrete example : International terrorism

 
 
DR. Pierre Picquart : UE Mission and report 2: EU-China Co-operation Complement to the final report, Information Campaign concerning the mission Against Illegal Migration EU - China ©
 
drapeau france Rapports UE
internationaux
Missions, Etudes Scientifiques, Extraits
©

pic fleche bas
Copyright ©
Dr Pierre Picquart

Tous droits réservés
DR. Pierre Picquart COOPERATION " UNION EUROPEENNE - CHINE " RAPPORT FINAL D'EXPERTISE " CAMPAGNE D'INFORMATION EN Chine CONTRE LES MIGRATIONS ILLEGALES (EUCAIM) ©
 

DR. Pierre Picquart
Rapport scientifique pour la DPM :Historique, stratégies et étude du mouvement associatif Chinois en France
©

 
 

Présentation
Dr Pierre Picquart

Pierre Picquart, Docteur en Géopolitique spécialité Géographie Humaine de l'Université de Paris-VIII, Expert international, Universitaire, Chroniqueur, Directeur du CEDRIC (International Consulting), Directeur du site Chinois de France, Ecrivain (L'Empire Chinois et la Forme Olympique de la Chine aux éditions Favre), est un consultant international.

Après sa thèse de doctorat en 1999 sur "Les Chinois de Paris", 3 tomes, 1 147 pages, il se rend en Chine, étudie les communautés chinoises d'Europe, puis mène des missions institutionnelles (prévention des conflits, migrations chinoises, structures des associations chinoises, etc.) pour les Etatset l'Union Européenne. Expert international, il dirige de nombreuses missions en Europe et dans le le monde. Auteur de nombreux articles et travaux géopolitique, il dirige actuellement des missions internationales, interculturelles, humaines, sociétales et économiques dans le monde entier.

Contact > Docteur Pierre Picquart
Tél. : 06 15 07 88 80 
p.p@9online.fr
International + 33 6 15 07 88 80
News Actualités
UE Iillegal migrants
UE Illegal migrants 2
© Copyright alll countries
LIENS VERS D'AUTRES SITES : CHINE-INFORMATIONS.COM

China Focus Consulting

Formations Conférences Séjours en Chine Accueil VIP chinois Recrutement
Consulting Management Cultures
Audit Business

L'expérience " Europe - Chine " avec les meilleurs experts. Formations,
séjours en Chine, accueil des VIP chinois, nos relations publiques et conseils
pour les cadres et dirigeants Français et Chinois. Management, conférences,
découverte des cultures.
Tél. : 06 15 07 88 80 p.p@9online.fr

DES SERVICES PROFESSIONNELS POUR LA REUSSITE DE VOS PROJETS EN OCCIDENT ET EN CHINE

Organisation de séminaires, de conférences, de colloques, de formations pour les sociétés Occidentales et Chinoises dans le monde entier. Publics concernés : managers Chinois, cadres et managers d'entreprises françaises, élus, collectivités... : Environnement culturel, Connaissance des secteurs, concurrence, préparation de l'installation d'une équipe en Chine ou en France, management interculturel…

NOS INTERVENANTS SONT LES MEILEURS EXPERTS DANS LEUR DOMAINE

 
Acquérir l'expérience " Europe - Chine " grâce à des formations spécialisées
 

China Focus Consulting

Courriel

Formation, recrutement,
consulting, audit, business

Tél. : 06 15 07 88 80 / + 33 6 15 07 88 80 Courriel : p.p@9online.fr


Accueil
>r e
rre< Home Accueil

Nous avons choisi 3 liens avec des groupes européens



Lien vers China associates

AVEC Dr Pierre PICQUART, Expert référent à CHINA ASSOCIATES :


logo hebergeur ATZ > La référence pour votre hébergement de site avec ATZ France >

Lien TAKEZO - Spécialiste référencement

Le spécialiste du référencement européen

Pour être accueilli et parrainé, merci de nous contacter par mail pour ces 3 sociétés
> contact mail

Remerciements > Xiao Feng et Manfred Wanner pour les traductions ; Jean-Claude Pucciarelli et Thierry Tourrette, Webmaters, pour leurs appuis et leurs conseils techniques ; Sary Teng pour la partie Flash ; Sans oublier toutes celles et ceux qui nous aidé dans la création et la promotion de ce site.

Copyright ©  All rights reserved / Copies not allowed / Tous droits réservés ; Duplications, utilisations, copies, collages, duplications & transferts interdits.